De Java à Bali

6 étapes en 3 semaine

Partir à l’aventure oui, mais il est néanmoins primordial d’ organiser un minimum le voyage afin d’obtenir le parfait compromis entre désirs de visites et farniente. Vous n’aimez pas les compromis ? Moi non plus, mais afin d’optimiser votre temps sans être pris trop au dépourvu, il devient nécessaire de prioriser. D’autant plus si vous avez cocher dans votre To-Do list un nombre important de lieux qui vous font rêver. Voilà la tâche qui m’attend avant mon arrivée en Indonésie, et que je prépare généralement de nombreux mois avant le départ.

Le matin on a deux choix, soit on se rendort pour continuer ses rêves, sois on se lève pour les réaliser.

Axel Albanel

Je prends généralement des périodes de vacances qui vont de 3 à 4 semaines. Je suis salarié, et ne dispose que de 5 semaines par an. Cette durée peut sembler longue pour certain d’entre-vous, et j’ai tenté de la réduire en pensant m’organiser d’autres voyages en cours d’année, mais alors je trouve que la coupure estivale n’est pas suffisante. C’est une question de préférences personnelles. 

Dans cette préparation, mon mode opératoire est sensiblement le même à chaque fois. Je cherche à planifier mon trip en déterminant les étapes principales – souvent longtemps à l’avance au grès de mes recherches sur le web – mais en faisant en sorte de me laisser suffisamment de souplesse au cas où (et on sait que les « au cas où » deviennent souvent des réalités) j’aurai envie de rester plus longtemps quelque part. Ainsi je ne suis pas tout le temps dans le rush de la prochaine destination. Les vacances selon moi, c’est aussi pouvoir se reposer un peu, profiter des lieux dans lesquels je me sens bien, et prolonger ce sentiment de plénitude. Dans les grandes lignes, je fais ainsi :

1 – Dans quel sens vais-je visiter le pays ?

En Indonésie, j’ai par exemple souhaité dans un premier temps voir et passer du temps avec ma famille à Jakarta avant de me diriger vers l’est de Java puis finir par passer quelques jours à Bali. Ce premier repérage me permets par exemple de choisir l’aéroport de départ et d’arrivée et me laisse la souplesse de prendre des vols aller et retour indépendants ainsi que des vols internes lorsque cela est nécessaire.

2 – Ciblage et durée des étapes

Une arrivée à Jakarta (Ile de Java) et un départ 3 semaines plus tard de Denpasar (BALI). C’est tout ce que je sais de mes étapes d’arrivée et de départ. Les étapes intermédiaires restent à déterminer.

J’ai toujours rêvé de faire les volcans d’Indonésie et le temple bouddhiste de Borobudur. Les sirènes de Bali m’appellent forcement. Réputée pour sa douceur de vivre et ses traditions bien différentes du reste de l’Indonésie, ce havre de paix attirant des milliers de touristes est un passage obligatoire. Cette île réuni tout un tas de sites exceptionnels et sa beauté singulière ne laisse personne indifférent. 

J’ai bien conscience de ne pouvoir tout faire. Encore une fois je dois faire des choix, prioriser, et ne pas trop perdre de temps dans les transports. Etant donné le sens de visite, de l’ouest vers l’est, j’ai au gré de mes recherches pu affiner les étapes que je voulais faire. Après de nombreuses heures de recherches sur le Web j’établi ma carte de route de la façon suivante :

– Jakarta, la bouillonnante capitale, ou je retrouverai ma famille, 
– Jogjakarta, l’ancienne capitale indonésienne, plus traditionnelle,
– Le temple bouddhiste de Borobudur ; un des highlight de mon voyage,
– Le Mont Bromo, sa caldeira et ses points de vue à couper le souffle,
– Le volcan Kawah Ijen en randonnée nocturne, pour voir le lever de soleil du bord du cratère. J’y rencontrerai notamment ces hommes, mineurs de souffre,
– Bali, ou je finirai donc mon séjour dans la ville de Canggu, gros village peace & love prisé des surfeurs et située à quelques km du temple Tanah Lot.

 J’ai bien conscience qu’il y ‘a dans ce genre de Backpack trip, toujours des imprévus au grès des rencontres, ou bien des étapes « coups de cœur ». Les 2 plus longues d’entre-elles seront d’ailleurs Jakarta et Bali. Je me laisse aussi du temps pour les temps de trajet, que je ferai principalement en train afin d’optimiser les dépenses mais aussi pour une raison bien précise : les trains en Indonésie circulent à une allure plutôt réduite, et cela permet de profiter de panoramas exceptionnels. A ce sujet le trajet Jakarta > Jogjakarta en est un fabuleux exemple : la diversité des paysages qui défilé sous vos yeux vous fera oublier les 7 heures de trajet.

Ici d’ailleurs, les trains disposent de tout le confort et ravitaillement nécessaire, pour peu que vous choisissiez la bonne classe. (voir le post sur les moyens de transport en Indonésie).

Pour finir sur la préparation du trajet, et au vu de l’importance de ce voyage à mes yeux, j’avais même rédigé un fichier word avec des copies écrans de trajets via Google Map pour me rendre à la gare ferroviaire par exemple, des horaires de départ des trains, les adresses de mes hébergements. Evidemment le but de ce support est non seulement de tout regrouper et de m’assurer que j’ai l’ensemble des informations dont j’ai besoin, mais il contribue également à me faire rêver encore un peu plus. Je l’ai retrouvé, alors en bonus, le voici ici 🙂

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *